Biographie

Christian CANTOS

 

Né le 30 novembre 1967 à Québec, Christian Cantos vit et travaille en Lorraine Sa formation a débuté dans les années 70 à Elbeuf auprès du peintre Michel Leclerc (1934-2004). Elle s’est poursuivie, dans les années 80, à la Maison des Arts d’Evreux. L’artiste est aussi diplômé en infographie.

En 1998, il a abandonné l’huile pour l’acrylique. Parfois, il recourt aux techniques mixtes (inclusion de photos, images de synthèse imprimées ou papiers). Ses œuvres sont principalement figuratives (rares œuvres abstraites).

Cantos a créé un univers particulier composé de personnages standardisés ou stéréotypés (homme en pardessus et chapeau, sylphide nue ou court vêtue, danseuse, musicien). Le robot en a longtemps fait partie. L’environnement des êtres ou objets est majoritairement constitué de paysages urbains traités sommairement, voire à peine suggérés ou confinant à l’abstraction.

Son style est souvent rapproché de celui de la bande dessinée. Il se distingue par une structuration de l’image au moyen d’un maillage total ou partiel de lignes et de formes anguleuses apparentes, de densité variable. Cette manière originale produit un effet de mosaïque plus ou moins affirmé que renforce souvent le faible contraste de tons entre les unités géométriques. Les formes sont simplifiées et les figures stylisées.

L’œuvre s’alimente à trois sources principales. En premier viennent les écrits apocalyptiques ou bibliques qui constituent une importante référence récurrente et le ferment d’une réflexion éthique. Ensuite, ce sont les épreuves de la vie des gens ordinaires qui inspirent aussi le peintre. Celui-ci tire notamment des images de sa propre existence. Enfin, les grandes questions que soulève l’évolution actuelle de la société globale s’imposent régulièrement.

Cantos est aussi auteur-compositeur-interprète. Il a créé une œuvre multiple intitulée « La Quête » consistant en une nouvelle complétée par douze toiles et douze chansons.

Expositions individuelles en galerie notamment à Beaune, Berlin, Bruxelles, Luxembourg, Paris, Rossignol (Belgique), Venise et Virton. En permanence à la Galerie du Comble à Virton. Œuvre dans les collections du Musée Gaumais (Virton).

Alain Rezette

Les commentaires sont fermés.